La neutralité de la stabilité émotionnelle

 

Roue des émotions de Genève (Klaus Scherer)

Quelque Roue des émotions de Genève Klaus Schererque soit l’émotion principale ou secondaire, elle n’est jamais neutre. Elle a toujours une connotation:

  • Soi désagréable ou agréable
  • Soi lié au système nerveux parasympathique (relaxation) ou lié au système nerveux sympathique (stress/ excitation ).

Pour apprendre, rester dans la neutralité de cette stabilité émotionnelle est fondamentale.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *