Calme, concentration, lâcher prise et stress

Calme concentration et stressVenue du monde du tir à l’arc, sport reconnue pour sa concentration, et héritant d’une grande partie d’observations tant, compétitives qu’en cabinet, combien de fois ai-je vu l’entraineur ou le parent, dire au sportif ou à l’enfant « concentres-toi, calme-toi » ?

Roue des émotions de Genève stressé AnnecyLa concentration et le calme (qui sont tributaires l’un de l’autre) ne sont pas innées, et comme tout apprentissage, ils s’acquièrent. Mieux, si vous dites à l’enfant, ado ou l’adulte, de mettre en application (exécuter une tache) quelque chose qu’ils n’ont pas appris, et ne savent donc pas comment mettre en application, cela augmente leur niveau de stress.

Également et très souvent, l’entourage demande à l’adulte ou l’ado, voir l’enfant, de lâcher-prise.
Comment fait cet adulte ou ado et encore plus l’enfant, s’il n’a pas appris?

  • Plus généralement, que se passe t’il chez un adulte qui n’a pas appris à faire quelque chose qu’on lui demande d’exécuter ?
  • Ce stress est multiplié chez l’enfant ou l’ado qui veut aussi et en plus faire plaisir à l’adulte.

L’état physiologique de la personne qui ne sait pas comment mettre en application est complétement différent de l’état physiologique nécessaire à un apprentissage, et l’apprentissage prendra beaucoup plus de temps.

Comme tout nouvel apprentissage scolaire, sportif ou autre, « se calmer et se concentrer » s’apprend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *